• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 27 octobre 2009

Castro a dit

Posté par vmozo4328 le 27 octobre 2009

                                                    cubacastro.jpg 

Seuls les fous et les maniaques peuvent croire qu’ils détiennent le monopole de la vérité.

Discours de clôture du XIIe Congrès de la C.T.C. , 29 août 1966

À l’avenir nous devrons nous libérer de l’argent, des cartes de rationnement et de tout.

Le jour viendra, Messieurs, où comme résultat de l’augmentation de la production, l’argent ne vaudra plus rien. Bien sûr, depuis notre naissance, on nous a appris à priser l’argent… L’homme apprend de très bonne heure à priser cette chose que l’on appelle de l’argent, qui est un intermédiaire entre l’homme et ce qu’il produit.

L’argent est un intermédiaire… C’est un vil intermédiaire entre l’homme et les biens créés par l’homme. Le jour viendra où celui qui cultive des pommes de terre et donne des pommes et donne des pommes de terre, ne recevra rien, et, alors, il ira chercher le café, le riz, le sucre, les vêtements, les chaussures et les choses dont il a besoin. Et nous aurons supprimé ce vil intermédiaire qu’est l’argent. Et c’est cela le communisme, Messieurs…

Dans la société socialiste le facteur qui détermine les prix doit être différent, non pas coût, mais la fonction sociale de chaque marchandise que l’homme est capable de produire.

Il est clair que nous ne luttons pas dans le domaine de l’économie, mus simplement pour l’idée d’être plus riches… Pour nous, la lutte pour développer l’économie et obtenir des réussites économiques fait partie de l’idéologie.

Discours prononcé le 18 mai 1967, clotûre du congrès de l’ANAP, (Association nationale de petits agriculteurs).

Du livre Citations de Fidel Castro, Henri de La Vega et Raphael Sorin . Éditions du Seuil, 1968

Publié dans Amérique latine, Cuba, Politique | 2 Commentaires »

 

ALLIANCE POUR LA NORMANDIE |
degaulois.justice.fr |
Le blog de marius szymczak |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | venizy pour demain
| BOUM ! BOUM !
| Soutenons le FUDEC