• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 7 décembre 2009

Moutons

Posté par vmozo4328 le 7 décembre 2009

                                                       fecalvariofemaincolumn.jpg

Les interdictions que Fidel a créées sont excessives, dommageables et abusives, et absurdes, et l’éducation et la presse, c’est de la merde. Vive Fidel !

La légende de la caricature d’Omar Santana m’a fait penser à Étienne de la Boétie et son Discours de la servitude volontaire. En voici quelques extraits.

… Il est incroyable de voir comme le peuple, dès qu’il est assujetti, tombe soudain dans un si profond oubli de sa liberté qu’il lui est impossible de se réveiller pour la reconquérir : il sert si bien, et si volontiers, qu’on dirait à le voir qu’il n’a pas seulement perdu sa liberté mais bien gagné sa servitude.

Il est vrai qu’au commencement on sert contraint et vaincu par la force ; mais les successeurs servent sans regret et font volontiers ce que leurs devanciers avaient fait par contrainte. Les hommes nés sous le joug, puis nourris et élevés dans la servitude, sans regarder plus avant, se contentent de vivre comme ils son nés et ne pensent point avoir d’autres biens ni d’autres droits que ceux qu’ils ont trouvés ; ils prennent pour leur état l’état de leur nature.

… Les gens soumis n’ont ni ardeur ni pugnacité au combat. Ils y vont comme ligotés et tout engourdis, s’acquittant avec peine d’une obligation. Ils ne sentent pas bouillir dans leur cœur l’ardeur de la liberté qui fait mépriser le péril et donne envie de gagner, par une belle mort auprès de ses compagnons, l’honneur et la gloire. Chez les hommes libres, au contraire, c’est à l’envi, chacun pour tous et chacun pour soi : ils savent qu’ils recueilleront une part égale au mal de la défaite ou au bien de la victoire. Mais les gens soumis, dépourvus de courage et de vivacité, ont le cœur bas et mou et sont incapables de toute grande action. Les tyrans le savent bien. Aussi font-ils tout leur possible pour mieux les avachir.

Étienne de la Boétie (1530-1563) écrivit Le discours de la servitude volontaire quand il avait à peine 18 ans. Le Discours est une remise en cause de la légitimité des gouvernants.

Publié dans Amérique latine, Cuba, Politique, Société | 2 Commentaires »

 

ALLIANCE POUR LA NORMANDIE |
degaulois.justice.fr |
Le blog de marius szymczak |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | venizy pour demain
| BOUM ! BOUM !
| Soutenons le FUDEC