• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 15 décembre 2009

Cuba est-il socialiste ?

Posté par vmozo4328 le 15 décembre 2009

                                      lamaravilla.bmp« La Merveille »

L’économie va très mal à Cuba dernièrement, disent les uns, moi, je dis qu’elle a toujours  très mal été. Mise à part l’embargo, qui a toujours eu le dos très large, et d’autres coupables comme les ouragans, à qui est-ce vraiment la faute ? Comment, est-il possible que l’économie d’un pays aille si mal depuis presque 51 ans  quand on se targue d’avoir un des meilleurs systèmes d’éducation au monde et un bassin inépuisable de scientifiques, d’experts et autres ? Je n’ai peut-être pas la réponse, mais à en juger par ce qui disaient des experts de l’envergure de René Dumont, le problème est dû a une très mauvaise administration qui n’a jamais accepté ni le partage, ni la critique.

Voici quelques extraits pris du livre Cuba est-il socialiste ?  écrit par René Dumont , et publié par les Éditions du Seuil en 1970.

Petite phrase : En 1965, Fidel Castro proclame « …il vaut mieux un révolutionnaire non compétent qu’une compétence non révolutionnaire… »

Décision de la plus haute gravité, écrit Dumont. « Le Ché avait souvent dit le contraire, car il savait pouvoir politiquement mieux contrôler les compétences que le degré de révolutionnarisme. À ce moment s’enfle un nouveau départ de techniciens, remplacés au postes de commande par des conformistes: à côté des militants qui se sacrifient, d’autres affichent une apparence de dévouement pas toujours très coûteuse. Il n’est point tant besoin de travailler que de faire semblant, et surtout de toujours approuver. »

Petite phrase : En parlant aux paysans lors du deuxième congrès de l’Association nationale des petits agriculteurs, Fidel Castro a dit : À la province d’Oriente, les fermes de l’État vont planter 27 000 hectares de bananes, qui seront en pleine production en 1969. « Nous aurons alors tellement, des bananes, que nous ne vous les vendrons pas, nous vous les donnerons. »  En 1969 ajoute-t-il encore, cette province produira 1,3 million de litres de lait par jour.

En 1969,  explique M. Dumont, « J’étudie cet Oriente en juillet 1969 et y rencontre, dans la basse vallée du Cauto, rien qu’au bord de la route centrale de l’île, des centaines d’hectares de bananiers dépérissant, car ils furent plantés en milieu bien trop humide, très mal drainé… » Et la promesse de plus de 1,3 million de litres de lait par jour se réduisait à 310 00 litres de lait quotidien.

Ce ne sont pas les exemples qui manquent dans le livre de René Dumont. Quand je cherche les responsables de cette grande débâcle économique,  un seul me vient en tête : Fidel Castro. Comme commentait René Dumont : « Fidel croit tout savoir, en bien des domaines, mieux que les autres; et c’est son orgueil qui risque un jour de le perdre. » Encore une fois, rien n’a changé !

Comme Jean-Paul Sartre et bien d’autres, René Dumont sera accusé lui aussi par Fidel Castro d’être un agent de la CIA.

Publié dans Amérique latine, Cuba, Politique, Société | 2 Commentaires »

 

ALLIANCE POUR LA NORMANDIE |
degaulois.justice.fr |
Le blog de marius szymczak |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | venizy pour demain
| BOUM ! BOUM !
| Soutenons le FUDEC