Le toutou du général-président

Posté par vmozo4328 le 8 février 2016

Image de prévisualisation YouTube

Trop pour certains, pas assez pour d’autres, toujours est-il que la visite du général-président Raúl Castro en France n’est pas passée inaperçue. Non pas parce qu’elle revêtait une certaine importance, surtout économique, aux yeux des politiciens français, mais plutôt à cause des singeries de son garde-du-corps et petit-fils Raúl Guillermo Rodríguez Castro, plus connu  à Cuba sous le surnom de cangrejo (le crabe), car semble-t-il  il est né avec six doigts dans chaque main. Décidément, une nouvelle étoile cubaine est née, une sorte de Charlie Chaplin ou de Buster Keaton ou, devrais-je dire, de Jacques Tati, sans vouloir offenser ces illustres personnages du cinéma comique.

Comme le dit si bien le dicton, « une image vaut mille mots » et cette fois-ci, les téléspectateurs, français surtout, ont été bien servis. Personne ne regardait le général- président Castro ni le président Hollande. Tous les yeux étaient rivés sur cette énorme masse humaine qui donnait plutôt l’image d’un toutou dressé à ne jamais se séparer de son maître. Ce gros saint-bernard ignorait tout de ce protocole auquel les Français et les Européens en général tiennent tant lors des cérémonies officielles.  En bon gros toutou, il zigzaguait autour de son maître ou se tenait à ses pieds sur le tapis rouge. Et en bon gardien, il refusait d’obéir quand on lui disait de s’écarter. Sauf quand le président de la République française en personne lui fit un geste de la main qui signifiait : « Reste là. » Alors, il obéit et la tête basse il alla se placer à côté d’un garde républicain, qui a dû se dire : « Qu’est-ce qu’il me veut, ce chien-là? » Du jamais vu, en effet.

Pauvre pays, dont je ne sais plus si c’est encore le mien, où le secret et la méfiance règnent, où tout n’est qu’hermétisme. Les pitreries de cet énorme toutou, de ce petit-fils du général-président, qui fait partie de cette dynastie au pouvoir à Cuba depuis 57 ans, ne font que donner l’image du manque de sérieux du gouvernement cubain quand il s’agit d’ouverture. Pas d’entrevues à la presse internationale, surtout. On ne peut pas se permette d’écouter des questions embarrassantes sur les droits humains, les prisonniers politiques ou l’exode qui n’en finit plus.

J’imagine bien les commentaires à l’Élysée, du gouvernement comme des gardes républicains, et surtout leurs rires moqueurs. J’espère que les caricaturistes vont s’en donner à cœur joie, car c’est une occasion en or.

J’en ris bien, mais quelle honte ! Triste épisode dont il vaut mieux rire, en effet, pour ne pas pleurer.

36 Réponses à “Le toutou du général-président”

1 2 3 4
  1. foot pain from standing dit :

    foot pain from standing

    Regard cubain » Archives du Blog » Le toutou du général-président

  2. too much vitamin d foot pain dit :

    too much vitamin d foot pain

    Regard cubain » Archives du Blog » Le toutou du général-président

  3. foot pain differential diagnosis dit :

    foot pain differential diagnosis

    Regard cubain » Archives du Blog » Le toutou du général-président

  4. What causes painful Achilles tendon? dit :

    What causes painful Achilles tendon?

    Regard cubain » Archives du Blog » Le toutou du général-président

  5. How do you treat Achilles tendonitis? dit :

    How do you treat Achilles tendonitis?

    Regard cubain » Archives du Blog » Le toutou du général-président

  6. What is limb lengthening surgery? dit :

    What is limb lengthening surgery?

    Regard cubain » Archives du Blog » Le toutou du général-président

1 2 3 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

ALLIANCE POUR LA NORMANDIE |
degaulois.justice.fr |
Le blog de marius szymczak |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | venizy pour demain
| BOUM ! BOUM !
| Soutenons le FUDEC